Zone médecinsZone privilègeZone infirmières

À quoi servent vos dons? - Les projets financés

Programme de télésoins - 90 000 $

Le système de télésoins est un outil informatique fiable et simple d'utilisation, permettant d'établir une relation entre le client à domicile et les professionnels du CLSC via un lien électronique bidirectionnel sécurisé. Ainsi, une infirmière suit quotidiennement l'état de santé du patient et peut intervenir rapidement au moindre signe de détérioration. Ces interventions précoces réduisent les visites à domicile, à l'urgence ainsi que les hospitalisations. Ce suivi à distance permet aussi de rassurer et de diminuer l'angoisse vécue par les personnes malades et leurs proches.

Programme «Activités de vie» - 20 000 $
Stimulation de l'autonomie des résidents par des activités sur mesure

Faire de nos centres d'hébergement des milieux où il fait bon vivre et où les personnes hébergées se sentent «comme à la maison» est un défi de tous les jours. Au-delà des soins quotidiens, une attention particulière est donc accordée à la qualité de vie de ces personnes. C'est dans cette optique que nous souhaitons leur offrir davantage d'activités pour les distraire et stimuler leur autonomie physique et intellectuelle.

Direction locale de santé publique - 7 994 $
Achat d'équipements médical

Achat de matériel nécessaire à la formation en réanimation cardiorespiratoire, à la défibrillation externe ainsi qu'au dégagement des voies respiratoires. Cet équipement permet de former le personnel de façon régulière et d'offrir des cours de secouriste à l'ensemble de la communauté.

Projets employés :

 

  • Achat d'ustensiles de portionnement spécialisés (4 centres d'hébergement) - 4 800 $
    Cest ustensiles sont utilisés pour la préparation et le montage des assiettes avec des aliments en purée, afin de stimuler les sens des résidents concernés ainsi que leur appétit. On mange d'abord avec nos yeux.
  • Nos amours en spectacle (40 jeunes des deux écoles secondaires de PAT) - 5 000 $
    Adolescents à risque de décrochage scolaire, isolés et souvent sensibles à l'influence de leaders négatifs. Permettre à ces jeunes de s'engager dans un projet pour développer leur estime de soi, leur réseau social, d'atteindre des buts, et se rendre au bout d'un projet.
  • L'art aux mille lieux (Centre de jour de Pointe-aux-Trembles—Montréal-Est)
    Un groupe de personnes âgées (16) du centre de jour ont produit des oeuvres personnelles ou collectives pour embellir des espaces et des lieux où trop souvent la maladie et la souffrance laissent de grandes empreintes.
  • Trousse de gestion des comportements perturbateurs (Centre d'hébergement Pierre-Joseph-Triest, pour les résidents du 4e étage) - 4 000 $
    Moyens pour aider à diminuer les comportements perturbateurs, entraînant un meilleur climat pour les résidents de l'unité. L'équipe de soins estime qu'un éventail d'outils diminue le recours à la médication.